PDF

Sixth National Report

submitted on: 30 Dec 2018   last updated: 05 Dec 2019

Section I. Information on the targets being pursued at the national level

Senegal

Objectif 1. Renforcer la collecte de l’information sur la biodiversité

Il s’agit de renforcer les capacités scientifiques, techniques et financières des institutions en charge de la collecte, du suivi et du traitement des données sur les gènes, les écosystèmes et les espèces de façon à ce que, d’ici à 2020 : (i) les informations scientifiques et techniques ; et (ii) les mécanismes de suivi de la biodiversité soient améliorés.

EN
Level of application
National / Federal
Relevance of National Targets to Aichi Targets
18. Traditional knowledge
19. Biodiversity knowledge
Relevant documents and information

La démarche utilisée dans ce processus s’inspire largement du guide de la Conférence des Parties de la Convention sur la Diversité Biologique en sa Décision IX/8. En effet, sous la responsabilité de la Direction des Parcs Nationaux, point focal de la CDB, un comité de pilotage regroupant toutes les structures étatiques et non étatiques concernées par la conservation de la biodiversité au Sénégal a été mis sur pied pour conduire le processus qui s’est déroulée en plusieurs étapes que sont : i) désignation d’animateurs scientifiques charges de conduire les consultations nationales  et d’élaborer les rapports diagnostics ; ii) l’organisation d’ateliers régionaux de sensibilisation et de consultation des acteurs sur les causes de perte de biodiversité, leurs conséquences et sur les solutions préconisées ; iii) l’élaboration et la restitution de deux rapports diagnostics ; iv) l’organisation d’un atelier national de définition des éléments d’orientation stratégique de la nouvelle SPNAB (vision, axes stratégiques, objectifs, lignes d’actions, etc.) sur la base des rapports diagnostics, des lacunes et limites relevées par le dernier rapport national d’évaluation de la mise en œuvre de la CDB et des questions émergentes ; v) l’organisation de plusieurs ateliers de validation des éléments d’orientation stratégique (vision, axes stratégiques, objectifs, lignes d’actions, etc.)


EN

Objectif.2. Développer la recherche sur la biodiversité

A partir de 2016, des programmes nationaux de recherche sur la biodiversité seront développés pour combler les lacunes, actualiser les données et mieux prendre en charge les préoccupations de recherche sur la biodiversité et d’autres thématiques émergentes connexes.

FR
Level of application
National / Federal
Relevance of National Targets to Aichi Targets
18. Traditional knowledge
19. Biodiversity knowledge
Relevant documents and information



La démarche utilisée dans ce processus s’inspire largement du guide de la Conférence des Parties de la Convention sur la Diversité Biologique en sa Décision IX/8. En effet, sous la responsabilité de la Direction des Parcs Nationaux, point focal de la CDB, un comité de pilotage regroupant toutes les structures étatiques et non étatiques concernées par la conservation de la biodiversité au Sénégal a été mis sur pied pour conduire le processus qui s’est déroulée en plusieurs étapes que sont : i) désignation d’animateurs scientifiques charges de conduire les consultations nationales  et d’élaborer les rapports diagnostics ; ii) l’organisation d’ateliers régionaux de sensibilisation et de consultation des acteurs sur les causes de perte de biodiversité, leurs conséquences et sur les solutions préconisées ; iii) l’élaboration et la restitution de deux rapports diagnostics ; iv) l’organisation d’un atelier national de définition des éléments d’orientation stratégique de la nouvelle SPNAB (vision, axes stratégiques, objectifs, lignes d’actions, etc.) sur la base des rapports diagnostics, des lacunes et limites relevées par le dernier rapport national d’évaluation de la mise en œuvre de la CDB et des questions émergentes ; v) l’organisation de plusieurs ateliers de validation des éléments d’orientation stratégique (vision, axes stratégiques, objectifs, lignes d’actions, etc.)



FR

Objectif 3 : Capitaliser et diffuser les connaissances sur la Biodiversité

Pour générer et disséminer des informations et des connaissances sur la biodiversité, il faut, d’ici à 2020, s’intéresser aux savoirs et pratiques traditionnels, aux expériences conduites et exploiter toute la documentation scientifique existante. Les connaissances sur la biodiversité devront être suffisamment valorisées et partagées pour construire une écocitoyenneté effective.

EN
Level of application
National / Federal
Relevance of National Targets to Aichi Targets
18. Traditional knowledge
19. Biodiversity knowledge
Relevant documents and information

La démarche utilisée dans ce processus s’inspire largement du guide de la Conférence des Parties de la Convention sur la Diversité Biologique en sa Décision IX/8. En effet, sous la responsabilité de la Direction des Parcs Nationaux, point focal de la CDB, un comité de pilotage regroupant toutes les structures étatiques et non étatiques concernées par la conservation de la biodiversité au Sénégal a été mis sur pied pour conduire le processus qui s’est déroulée en plusieurs étapes que sont : i) désignation d’animateurs scientifiques charges de conduire les consultations nationales  et d’élaborer les rapports diagnostics ; ii) l’organisation d’ateliers régionaux de sensibilisation et de consultation des acteurs sur les causes de perte de biodiversité, leurs conséquences et sur les solutions préconisées ; iii) l’élaboration et la restitution de deux rapports diagnostics ; iv) l’organisation d’un atelier national de définition des éléments d’orientation stratégique de la nouvelle SPNAB (vision, axes stratégiques, objectifs, lignes d’actions, etc.) sur la base des rapports diagnostics, des lacunes et limites relevées par le dernier rapport national d’évaluation de la mise en œuvre de la CDB et des questions émergentes ; v) l’organisation de plusieurs ateliers de validation des éléments d’orientation stratégique (vision, axes stratégiques, objectifs, lignes d’actions, etc.)

EN

Objectif 4 : Renforcer la résilience des écosystèmes

Il s’agit de mettre en œuvre des actions pour réduire les pressions sur les écosystèmes et renforcer leur capacité à faire face aux facteurs de dégradation naturels et anthropiques. Des actions seront développées pour permettre aux communautés de tirer profit durablement des biens et services écosystémiques et de renforcer ainsi leur capacité d’adaptation et de résilience.

EN
Level of application
National / Federal
Relevance of National Targets to Aichi Targets
6. Sustainable fisheries
8. Pollution
10. Vulnerable ecosystems
14. Essential ecosystem services
15. Ecosystem resilience
Relevant documents and information

La démarche utilisée dans ce processus s’inspire largement du guide de la Conférence des Parties de la Convention sur la Diversité Biologique en sa Décision IX/8. En effet, sous la responsabilité de la Direction des Parcs Nationaux, point focal de la CDB, un comité de pilotage regroupant toutes les structures étatiques et non étatiques concernées par la conservation de la biodiversité au Sénégal a été mis sur pied pour conduire le processus qui s’est déroulée en plusieurs étapes que sont : i) désignation d’animateurs scientifiques charges de conduire les consultations nationales  et d’élaborer les rapports diagnostics ; ii) l’organisation d’ateliers régionaux de sensibilisation et de consultation des acteurs sur les causes de perte de biodiversité, leurs conséquences et sur les solutions préconisées ; iii) l’élaboration et la restitution de deux rapports diagnostics ; iv) l’organisation d’un atelier national de définition des éléments d’orientation stratégique de la nouvelle SPNAB (vision, axes stratégiques, objectifs, lignes d’actions, etc.) sur la base des rapports diagnostics, des lacunes et limites relevées par le dernier rapport national d’évaluation de la mise en œuvre de la CDB et des questions émergentes ; v) l’organisation de plusieurs ateliers de validation des éléments d’orientation stratégique (vision, axes stratégiques, objectifs, lignes d’actions, etc.)



EN

Objectif 5 : Améliorer le niveau de conservation de la biodiversité

Il s’agit de prévenir toute perte de biodiversité et de services rendus par les écosystèmes à travers notamment une amélioration de l’efficacité de gestion des aires protégées et le développement de stratégies de sauvegarde des espèces et des ressources génétiques

EN
Level of application
National / Federal
Relevance of National Targets to Aichi Targets
5. Loss of habitats
7. Areas under sustainable management
12. Preventing extinctions
13. Agricultural biodiversity
14. Essential ecosystem services
Relevant documents and information

La démarche utilisée dans ce processus s’inspire largement du guide de la Conférence des Parties de la Convention sur la Diversité Biologique en sa Décision IX/8. En effet, sous la responsabilité de la Direction des Parcs Nationaux, point focal de la CDB, un comité de pilotage regroupant toutes les structures étatiques et non étatiques concernées par la conservation de la biodiversité au Sénégal a été mis sur pied pour conduire le processus qui s’est déroulée en plusieurs étapes que sont : i) désignation d’animateurs scientifiques charges de conduire les consultations nationales  et d’élaborer les rapports diagnostics ; ii) l’organisation d’ateliers régionaux de sensibilisation et de consultation des acteurs sur les causes de perte de biodiversité, leurs conséquences et sur les solutions préconisées ; iii) l’élaboration et la restitution de deux rapports diagnostics ; iv) l’organisation d’un atelier national de définition des éléments d’orientation stratégique de la nouvelle SPNAB (vision, axes stratégiques, objectifs, lignes d’actions, etc.) sur la base des rapports diagnostics, des lacunes et limites relevées par le dernier rapport national d’évaluation de la mise en œuvre de la CDB et des questions émergentes ; v) l’organisation de plusieurs ateliers de validation des éléments d’orientation stratégique (vision, axes stratégiques, objectifs, lignes d’actions, etc.)

EN

Objectif 6 : Prendre en compte la biodiversité dans les politiques et stratégies de développement

Il s’agit de prendre des mesures effectives pour une prise en compte systématique de la conservation de la biodiversité dans tous les documents de planification nationale, sectorielle (politiques, plans, stratégie, programmes, projets) et territoriale

EN
Level of application
National / Federal
Relevance of National Targets to Aichi Targets
2. Integration of biodiversity values
3. Incentives
4. Use of natural resources
Relevant documents and information

La démarche utilisée dans ce processus s’inspire largement du guide de la Conférence des Parties de la Convention sur la Diversité Biologique en sa Décision IX/8. En effet, sous la responsabilité de la Direction des Parcs Nationaux, point focal de la CDB, un comité de pilotage regroupant toutes les structures étatiques et non étatiques concernées par la conservation de la biodiversité au Sénégal a été mis sur pied pour conduire le processus qui s’est déroulée en plusieurs étapes que sont : i) désignation d’animateurs scientifiques charges de conduire les consultations nationales  et d’élaborer les rapports diagnostics ; ii) l’organisation d’ateliers régionaux de sensibilisation et de consultation des acteurs sur les causes de perte de biodiversité, leurs conséquences et sur les solutions préconisées ; iii) l’élaboration et la restitution de deux rapports diagnostics ; iv) l’organisation d’un atelier national de définition des éléments d’orientation stratégique de la nouvelle SPNAB (vision, axes stratégiques, objectifs, lignes d’actions, etc.) sur la base des rapports diagnostics, des lacunes et limites relevées par le dernier rapport national d’évaluation de la mise en œuvre de la CDB et des questions émergentes ; v) l’organisation de plusieurs ateliers de validation des éléments d’orientation stratégique (vision, axes stratégiques, objectifs, lignes d’actions, etc.)

EN

Objectif 7 : Promouvoir la bonne gouvernance de la diversité Biologique

Il s’agit de mettre en œuvre des actions concrètes pour l’amélioration du cadre institutionnel et juridique de la gestion de l’environnement en général et plus particulièrement de la biodiversité.

EN
Level of application
National / Federal
Relevance of National Targets to Aichi Targets
1. Awareness of biodiversity values
 
9. Invasive Alien Species
Relevant documents and information

La démarche utilisée dans ce processus s’inspire largement du guide de la Conférence des Parties de la Convention sur la Diversité Biologique en sa Décision IX/8. En effet, sous la responsabilité de la Direction des Parcs Nationaux, point focal de la CDB, un comité de pilotage regroupant toutes les structures étatiques et non étatiques concernées par la conservation de la biodiversité au Sénégal a été mis sur pied pour conduire le processus qui s’est déroulée en plusieurs étapes que sont : i) désignation d’animateurs scientifiques charges de conduire les consultations nationales  et d’élaborer les rapports diagnostics ; ii) l’organisation d’ateliers régionaux de sensibilisation et de consultation des acteurs sur les causes de perte de biodiversité, leurs conséquences et sur les solutions préconisées ; iii) l’élaboration et la restitution de deux rapports diagnostics ; iv) l’organisation d’un atelier national de définition des éléments d’orientation stratégique de la nouvelle SPNAB (vision, axes stratégiques, objectifs, lignes d’actions, etc.) sur la base des rapports diagnostics, des lacunes et limites relevées par le dernier rapport national d’évaluation de la mise en œuvre de la CDB et des questions émergentes ; v) l’organisation de plusieurs ateliers de validation des éléments d’orientation stratégique (vision, axes stratégiques, objectifs, lignes d’actions, etc.)

EN

Objectif 8 : Valoriser les biens et services écosystémiques

Il s’agit d’estimer ou évaluer la valeur économique des biens et services fournis par les écosystèmes en vue de leur valorisation

EN