PDF

Sixth National Report

  published: 20 Dec 2018

Section I. Information on the targets being pursued at the national level

Andorra

OBJECTIF 1: Inventaire et amélioration des connaissances sur la biodiversité en Andorre et ses tendances

Level of application
National / Federal
Relevance of National Targets to Aichi Targets
5. Loss of habitats
10. Vulnerable ecosystems
12. Preventing extinctions
19. Biodiversity knowledge

OBJECTIF 2: Gérer la biodiversité de l’Andorre et garantir les services des écosystèmes

Level of application
National / Federal
Relevance of National Targets to Aichi Targets
2. Integration of biodiversity values
5. Loss of habitats
8. Pollution
9. Invasive Alien Species
11. Protected areas
12. Preventing extinctions
13. Agricultural biodiversity
14. Essential ecosystem services
15. Ecosystem resilience
19. Biodiversity knowledge

OBJECTIF 3: Encourager le maintien de la biodiversité dans les politiques sectorielles nationales et locales

Level of application
National / Federal
Relevance of National Targets to Aichi Targets
1. Awareness of biodiversity values
2. Integration of biodiversity values
3. Incentives
4. Use of natural resources
5. Loss of habitats
7. Areas under sustainable management
8. Pollution
13. Agricultural biodiversity
14. Essential ecosystem services

OBJECTIF 4: Education, communication et formation en matière de biodiversité

Level of application
National / Federal
Relevance of National Targets to Aichi Targets
1. Awareness of biodiversity values
19. Biodiversity knowledge

OBJECTIF 5: Gouvernance et coopération

Level of application
National / Federal
Relevance of National Targets to Aichi Targets
2. Integration of biodiversity values
3. Incentives
4. Use of natural resources
11. Protected areas
17. NBSAPs
18. Traditional knowledge
19. Biodiversity knowledge
20. Resource mobilization

Section II. Implementation measures, their effectiveness, and associated obstacles and scientific and technical needs to achieve national targets

Activité 1.1. Inventaire des connaissances existantes: cartographies, données, inventaires, bibliographies

Il existe de nombreux travaux sur la biodiversité en Andorre. La petite taille du pays permet d'avoir des études trés précises sur la richesse de notre biodiversité au niveau des espèces et des habitats. Cependant ces données sont dispersées et référencées dans des différentes bases de données nationales. Actuellement, nous sommes en train de récopiler l'ensemble des données disponibles, des acteurs qui les génèrent (centre de recherche, administrations, associations, ...) et d'étudier la possibilité de les regrouper dans un seul système.

FR
OBJECTIF 1: Inventaire et amélioration des connaissances sur la biodiversité en Andorre et ses tendances
Measure taken has been effective
Une grande partie des informations relatives à la biodiversité de l'Andorre sont maintenant regroupées dans le programme GBIF qui est une organisation intergouvernementale qui regroupe plus de 50 pays et 40 organisations internationales. GBIF-Andorre contient des données de la biodiversité recueillies à partir de citations aportées par les institutions andorrannes et étrangères.
FR

Il est difficile de regrouper l'ensemble des données ainsi que de choisir le système le plus efficace pour maintenir cet inventaire actualisé.

De plus, ces données sont hétérogènes quant à leur valeur scientifique.

FR

Activité 1.2. Identifier les écosystèmes d’intérêts et les espèces prioritaires pour leur gestion

A partir d'une méthodologie validée par l'UICN nous avons réalisé une étude des écosystèmes prioritaires en Andorre. Nous avons analysé différentes études nationales et internationales ainsi que différentes cartographies et inventaires disponibles et nous pouvons comparer nos données avec les méthodologies définies à niveau international.
FR
OBJECTIF 1: Inventaire et amélioration des connaissances sur la biodiversité en Andorre et ses tendances
Measure taken has been effective

Des 98 habitats considérés, l'analyse a permis d'identifier les écosystèmes prioritaires et les secondaires qui correspondent à la catégorie d'écosystèmes menacés de l'UICN. L'Andorre dipose dorénavant d'une cartographie avec:

- 19 habitats prioritaires en ce qui concerne leur vulnérabilité (18%), ce sont des écosystèmes trés rares en Andorre avec une distributrion réduite ou qui présentent des menaces clairement identifiées.

- 25 habitats secondaires (23%) qui ont une distribution et une extension suffisante pour garantir leur conservtion à cout terme mais qui nécessitent un suivi pour contrôler leur état de conservation.

- 64 habitats (59%) qui bénéficient d'un état actuel et de tendances qui ne laissent percevoir aucun problème pour leur conservation.

L'étude s'accompagne de fiches descriptives trés précises de chaque habitat.

FR

Activité 1.5. Etablir des bio indicateurs et en faire le suivi

Pour réaliser cette action nous avons commencé à réviser l'ensemble des indicateurs qui existent au niveau international et qui pourraient être calculés en Andorre, par exemple les indicateuirs d'Aichi, ainsi que les indicateurs de l'ODD 15 par exemple.

FR
OBJECTIF 1: Inventaire et amélioration des connaissances sur la biodiversité en Andorre et ses tendances
Measure taken has been partially effective

Activité 2.1: Définir un réseau national d'espaces d'intérêt pour la biodiversité cohérent avec les pays voisins

Elaboration d'une cartographie des espaces protégés en Andorre et des espaces protégés des pays voisins.

FR
OBJECTIF 2: Gérer la biodiversité de l’Andorre et garantir les services des écosystèmes
Measure taken has been effective

L'Andorre a concentré une grande partie de ses efforts pour gérer la biodiversité dans la mise en place d’aires naturelles protégées. Les initiatives menées ont permis d'atteindre une couverture de 35,7% de la superficie du pays en espaces naturels qui bénéficient d’une figure de protection, avec la mise en place de deux parcs naturels  de gouvernance municipale (parc naturel de la vallée de Sorteny, parc naturel des vallées du Comapedrosa) et un site : la Vallée du Madriu, Perfita, Claror, déclaré dans la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO comme paysage culturel et protégé au niveau national comme bien d’intérêt culturel et paysage culturel.


Ces sites couvrent plus de 10.000 hectares, soit environ 23% du territoire. Si l’on tient compte des trois réserves de chasses (Enclar, Xixerella, Ransol) qui sont des zones géographiquement délimitées et soumises à un régime cynégétique spécial, établi par la loi, pour l'implantation et la reproduction des différentes espèces de la faune autochtone, la superficie de l’ensemble des espaces naturels qui bénéficie d’une figure de protection s'élève jusqu’à près de 17.000 hectares c’est à dire plus de 35% du territoire. Par ailleurs, les aires protégées à l’intérieur de l’Andorre sont frontalières avec des espaces protégés en France et en Espagne, ce qui assure largement leur connectivité écologique. 34% de la longueur de la frontière d'Andorre avec ses pays voisins (France, Espagne) correspond à un espace transfrontalier entre zones naturelles protégées, en particulier avec des parcs naturels et des sites Natura 2000.

FR

L’Andorre a atteint l’objectif 11 d’Aichi du Plan stratégique pour la diversité biologique 2011-2020 de la Convention sur la diversité biologique qui recommande de protéger 17% des terres et des eaux continentales.


FR

2.4- Établir des recommandations pour les plans de gestion des espèces prioritaires et leurs habitats

Depuis 1999, le Gouvernement d'Andorre et l'Association pour la défense de la nature collaborent pour la réalisation d'un plan d'action en faveur du rétablissement et de la conservation des gypaètes barbus (Gypaetus barbatus) en Andorre, et participent aussi, avec la France et l'Espagne, à la récupération de la population pyrénéenne de cette espèce, la seule encore viable de tout le continent européen. Les principales actions réalisées sont des études de viabilité de l'espèce: suivi des populations, des nidifications et des reproductions, suivi des ressources trophiques et rédaction de la Stratégie de conservation du Gypaète en Andorre et monitorisation des nids avec des caméras qui permettent un suivi visuel continu. Les activités sont divulguées auprès des médias et des élèves de tous les âges.

FR
OBJECTIF 2: Gérer la biodiversité de l’Andorre et garantir les services des écosystèmes
Measure taken has been effective

2.5- Gérer les espèces envahissantes

En Andorre, il y a plusieurs espèces exotiques d'animaux et de plantes. Pour les animaux, Phoxinus phoxinus, un petit poisson a été introduit comme appât de pêche et est actuellement présent dans la plupart des lacs de montagne du pays.

En ce qui concerne les plantes, les principales espèces exotiques présentes sont le seneçon du Cap (Senecio inaequidens), la budleia (Buddleja davidii) et l'Impatiens balfourii. Une étude réalisée en 2011 sur la flore naturelle d'Andorre et sur l'évaluation du risque d'invasion a indiqué que seuls le Séneçon du Cap et la budleia ont un potentiel invasif à prendre en compte.





FR
OBJECTIF 2: Gérer la biodiversité de l’Andorre et garantir les services des écosystèmes
Measure taken has been partially effective

Le Séneçon fait l’objet d’un suivi régulier des populations et de campagnes d’arrachage qui sont en train de donner des résultats positifs, bien que les études montrent que la plante est montée en altitude durant ces dix dernières années, probablement du fait de la clémence de la météorologie

FR