PDF

Sixth National Report

  published: 20 Dec 2018

Section I. Information on the targets being pursued at the national level

Andorra

OBJECTIF 1: Inventaire et amélioration des connaissances sur la biodiversité en Andorre et ses tendances

Level of application
National / Federal
Relevance of National Targets to Aichi Targets
Aichi-T5. Loss of habitats
Aichi-T10. Vulnerable ecosystems
Aichi-T12. Preventing extinctions
Aichi-T19. Biodiversity knowledge

OBJECTIF 2: Gérer la biodiversité de l’Andorre et garantir les services des écosystèmes

Level of application
National / Federal
Relevance of National Targets to Aichi Targets
Aichi-T2. Integration of biodiversity values
Aichi-T5. Loss of habitats
Aichi-T8. Pollution
Aichi-T9. Invasive Alien Species
Aichi-T11. Protected areas
Aichi-T12. Preventing extinctions
Aichi-T13. Agricultural biodiversity
Aichi-T14. Essential ecosystem services
Aichi-T15. Ecosystem resilience
Aichi-T19. Biodiversity knowledge

OBJECTIF 3: Encourager le maintien de la biodiversité dans les politiques sectorielles nationales et locales

Level of application
National / Federal
Relevance of National Targets to Aichi Targets
Aichi-T1. Awareness of biodiversity values
Aichi-T2. Integration of biodiversity values
Aichi-T3. Incentives
Aichi-T4. Use of natural resources
Aichi-T5. Loss of habitats
Aichi-T7. Areas under sustainable management
Aichi-T8. Pollution
Aichi-T13. Agricultural biodiversity
Aichi-T14. Essential ecosystem services

OBJECTIF 4: Education, communication et formation en matière de biodiversité

Level of application
National / Federal
Relevance of National Targets to Aichi Targets
Aichi-T1. Awareness of biodiversity values
Aichi-T19. Biodiversity knowledge

OBJECTIF 5: Gouvernance et coopération

Level of application
National / Federal
Relevance of National Targets to Aichi Targets
Aichi-T2. Integration of biodiversity values
Aichi-T3. Incentives
Aichi-T4. Use of natural resources
Aichi-T11. Protected areas
Aichi-T17. NBSAPs
Aichi-T18. Traditional knowledge
Aichi-T19. Biodiversity knowledge
Aichi-T20. Resource mobilization

Section II. Implementation measures, their effectiveness, and associated obstacles and scientific and technical needs to achieve national targets

Activité 1.1. Inventaire des connaissances existantes: cartographies, données, inventaires, bibliographies

Il existe de nombreux travaux sur la biodiversité en Andorre. La petite taille du pays permet d'avoir des études trés précises sur la richesse de notre biodiversité au niveau des espèces et des habitats. Cependant ces données sont dispersées et référencées dans des différentes bases de données nationales. Actuellement, nous sommes en train de récopiler l'ensemble des données disponibles, des acteurs qui les génèrent (centre de recherche, administrations, associations, ...) et d'étudier la possibilité de les regrouper dans un seul système.

FR
OBJECTIF 1: Inventaire et amélioration des connaissances sur la biodiversité en Andorre et ses tendances
Measure taken has been effective
Une grande partie des informations relatives à la biodiversité de l'Andorre sont maintenant regroupées dans le programme GBIF qui est une organisation intergouvernementale qui regroupe plus de 50 pays et 40 organisations internationales. GBIF-Andorre contient des données de la biodiversité recueillies à partir de citations aportées par les institutions andorrannes et étrangères.
FR

Il est difficile de regrouper l'ensemble des données ainsi que de choisir le système le plus efficace pour maintenir cet inventaire actualisé.

De plus, ces données sont hétérogènes quant à leur valeur scientifique.

FR

Activité 1.2. Identifier les écosystèmes d’intérêts et les espèces prioritaires pour leur gestion

A partir d'une méthodologie validée par l'UICN nous avons réalisé une étude des écosystèmes prioritaires en Andorre. Nous avons analysé différentes études nationales et internationales ainsi que différentes cartographies et inventaires disponibles et nous pouvons comparer nos données avec les méthodologies définies à niveau international.
FR
OBJECTIF 1: Inventaire et amélioration des connaissances sur la biodiversité en Andorre et ses tendances
Measure taken has been effective

Des 98 habitats considérés, l'analyse a permis d'identifier les écosystèmes prioritaires et les secondaires qui correspondent à la catégorie d'écosystèmes menacés de l'UICN. L'Andorre dipose dorénavant d'une cartographie avec:

- 19 habitats prioritaires en ce qui concerne leur vulnérabilité (18%), ce sont des écosystèmes trés rares en Andorre avec une distributrion réduite ou qui présentent des menaces clairement identifiées.

- 25 habitats secondaires (23%) qui ont une distribution et une extension suffisante pour garantir leur conservtion à cout terme mais qui nécessitent un suivi pour contrôler leur état de conservation.

- 64 habitats (59%) qui bénéficient d'un état actuel et de tendances qui ne laissent percevoir aucun problème pour leur conservation.

L'étude s'accompagne de fiches descriptives trés précises de chaque habitat.

FR

Activité 1.5. Etablir des bio indicateurs et en faire le suivi

Pour réaliser cette action nous avons commencé à réviser l'ensemble des indicateurs qui existent au niveau international et qui pourraient être calculés en Andorre, par exemple les indicateuirs d'Aichi, ainsi que les indicateurs de l'ODD 15 par exemple.

FR
OBJECTIF 1: Inventaire et amélioration des connaissances sur la biodiversité en Andorre et ses tendances
Measure taken has been partially effective

Activité 2.1: Définir un réseau national d'espaces d'intérêt pour la biodiversité cohérent avec les pays voisins

Elaboration d'une cartographie des espaces protégés en Andorre et des espaces protégés des pays voisins.

FR
OBJECTIF 2: Gérer la biodiversité de l’Andorre et garantir les services des écosystèmes
Measure taken has been effective

L'Andorre a concentré une grande partie de ses efforts pour gérer la biodiversité dans la mise en place d’aires naturelles protégées. Les initiatives menées ont permis d'atteindre une couverture de 35,7% de la superficie du pays en espaces naturels qui bénéficient d’une figure de protection, avec la mise en place de deux parcs naturels  de gouvernance municipale (parc naturel de la vallée de Sorteny, parc naturel des vallées du Comapedrosa) et un site : la Vallée du Madriu, Perfita, Claror, déclaré dans la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO comme paysage culturel et protégé au niveau national comme bien d’intérêt culturel et paysage culturel.


Ces sites couvrent plus de 10.000 hectares, soit environ 23% du territoire. Si l’on tient compte des trois réserves de chasses (Enclar, Xixerella, Ransol) qui sont des zones géographiquement délimitées et soumises à un régime cynégétique spécial, établi par la loi, pour l'implantation et la reproduction des différentes espèces de la faune autochtone, la superficie de l’ensemble des espaces naturels qui bénéficie d’une figure de protection s'élève jusqu’à près de 17.000 hectares c’est à dire plus de 35% du territoire. Par ailleurs, les aires protégées à l’intérieur de l’Andorre sont frontalières avec des espaces protégés en France et en Espagne, ce qui assure largement leur connectivité écologique. 34% de la longueur de la frontière d'Andorre avec ses pays voisins (France, Espagne) correspond à un espace transfrontalier entre zones naturelles protégées, en particulier avec des parcs naturels et des sites Natura 2000.

FR

L’Andorre a atteint l’objectif 11 d’Aichi du Plan stratégique pour la diversité biologique 2011-2020 de la Convention sur la diversité biologique qui recommande de protéger 17% des terres et des eaux continentales.


FR

2.4- Établir des recommandations pour les plans de gestion des espèces prioritaires et leurs habitats

Depuis 1999, le Gouvernement d'Andorre et l'Association pour la défense de la nature collaborent pour la réalisation d'un plan d'action en faveur du rétablissement et de la conservation des gypaètes barbus (Gypaetus barbatus) en Andorre, et participent aussi, avec la France et l'Espagne, à la récupération de la population pyrénéenne de cette espèce, la seule encore viable de tout le continent européen. Les principales actions réalisées sont des études de viabilité de l'espèce: suivi des populations, des nidifications et des reproductions, suivi des ressources trophiques et rédaction de la Stratégie de conservation du Gypaète en Andorre et monitorisation des nids avec des caméras qui permettent un suivi visuel continu. Les activités sont divulguées auprès des médias et des élèves de tous les âges.

FR
OBJECTIF 2: Gérer la biodiversité de l’Andorre et garantir les services des écosystèmes
Measure taken has been effective

2.5- Gérer les espèces envahissantes

En Andorre, il y a plusieurs espèces exotiques d'animaux et de plantes. Pour les animaux, Phoxinus phoxinus, un petit poisson a été introduit comme appât de pêche et est actuellement présent dans la plupart des lacs de montagne du pays.

En ce qui concerne les plantes, les principales espèces exotiques présentes sont le seneçon du Cap (Senecio inaequidens), la budleia (Buddleja davidii) et l'Impatiens balfourii. Une étude réalisée en 2011 sur la flore naturelle d'Andorre et sur l'évaluation du risque d'invasion a indiqué que seuls le Séneçon du Cap et la budleia ont un potentiel invasif à prendre en compte.





FR
OBJECTIF 2: Gérer la biodiversité de l’Andorre et garantir les services des écosystèmes
Measure taken has been partially effective

Le Séneçon fait l’objet d’un suivi régulier des populations et de campagnes d’arrachage qui sont en train de donner des résultats positifs, bien que les études montrent que la plante est montée en altitude durant ces dix dernières années, probablement du fait de la clémence de la météorologie

FR

2.6- Définir les outils légaux de protection et de gestion durable de la biodiversité

En Mai 2018, le Gouvernement a approuvé le projet de loi de conservation du milieu naturel, de la biodiversité et du paysage. Ce texte s'ajoute à une série de législations et réglementations spéciales, dont les principales sont les suivantes, par date d'approbation:

- 2000 : loi sur la chasse, loi sur les réserves de chasse, loi pour l’agriculture et élevage et loi sur l’aménagement du territoire et l’urbanisme

- 2001 : règlement sur les travaux et études d’impact

- 2002 : loi sur la pêche et le milieu aquatique et décret de protection des habitats aquatiques

- 2005 : règlement de protection des milieux aquatiques et décret sur le transport, l’importation et l’exportation d’animaux sauvages

- 2013 : décret sur les espèces animales protégées.

Comme dans beaucoup de pays, il existe une dispersion des textes nationaux et ce projet de loi de type loi-cadre regroupe l’ensemble des enjeux actuels liés à la biodiversité et aux paysages. Il permet d'intégrer en droit national les obligations des principales Convention internationales dont celle sur la Diversité biologique qui est unes des dernières à être applicable sur le territoire andorran. Ainsi le droit national sera renforcé en la matière pour une plus grande effectivité tout en respectant les conventions internationales applicables.

FR
OBJECTIF 2: Gérer la biodiversité de l’Andorre et garantir les services des écosystèmes
Unknown

Activité 3.1: Inclure la biodiversité dans les politiques et les processus de planification nationaux et locaux

Le Gouvernement de l'Andorre est en train de travailler sur deux planifications en particulier: le Schéma sectoriel d'infrastructutres énergétiques et le Plan sectoriel d'Infractructures vertes de l'Andorre.

Le schéma sectoriel d’infrastructures énergétiques est un outil d’aménagement du territoire nécessaire pour le déploiement des infrastructures de production d’énergie renouvelable ou à haute performance énergétique et à faibles émissions. Il a permis d’identifier le potentiel en énergies renouvelables de l’Andorre et a défini les  infrastructures nécessaires de production locale. Le Schéma s'accompagne d'une étude de caractérisation de la sensibilité environnementale intrinsèque, ainsi que d'une liste de mesures préventives, correctrices et compensatoires qui doivent être incorporés aux projets éxécutifs dès la phase de projet ainsi qu'aux phases de construction et d'exploitation.

L'étude a permis de situer sur le territoire, moyennant un système d'information géographique tous les éléments environnementaux à prendre en compte pour la réalisation d'activités sur le milieu (habitats d'interêt, habitats pour la reproduction de la faune protégée et menacée, flore menacée, zones protégées, risques naturels, etc.) et d'attribuer un niveau de sensibilité environnementales globale à chaque point du territoire. La cartographie résultante montre la sensibilité environnementale intrinsèque du territoire.

Le Plan sectoriel d'Infractructures vertes est un réseau de chemins et d'espaces d’intérêt paysager, naturel et culturel constitué de chemins traditionnels et d'autres de nouvelle création. Il est destiné à un usage social, sportif et de loisirs aussi bien pour la population andorranne que pour les touristes. Il parcourt des élèments historiques remarquables et des paysages urbains, ruraux et naturels quotidiens ou exceptionnels. Chaque tronçon du réseau et ses alentours s'incorporent dans un parc linéaire qui tient en compte la richesse de la biodiversité et la connection des espaces urbains avec la nature.

FR
OBJECTIF 3: Encourager le maintien de la biodiversité dans les politiques sectorielles nationales et locales
Measure taken has been effective

Activité 3.2: Continuer à conserver et promouvoir la biodiversité dans la politique agricole


Les derniers textes réglementaires de l’agriculture mettent en avant le rôle essentiel des pratiques agricoles traditionnelles pour le maintien du paysage et de la biodiversité. Pour ce faire, ces textes prévoient la mise en place d’une subvention pour récupérer l’usage agricole des prairies et des terrasses en friches qui sont en train de se reboiser. L’objectif est de promouvoir les pratiques agricoles traditionnelles et durables qui participent à la conservation de l’environnement naturel, du paysage ainsi que de la  biodiversité, en particulier pour assurer la conservation des communautés végétales de grande valeur biologique représentatives des habitats d’intérêt communautaire de type 48 (Arrhenatherion) et 49 (Triseto-Polygon bistortae), identifiés par la Cartographie des habitats de l’Andorre (Carreras et al., 2013).

Par ailleurs, depuis plusieurs années le ministère organise aussi un concours des prairies fleuries qui détermine la qualité agronomique et écologique des prairies.

FR
OBJECTIF 3: Encourager le maintien de la biodiversité dans les politiques sectorielles nationales et locales
Measure taken has been effective

Activité 4.1: Célébrer les évènements et les journées mondiaux pour la biodiversité

L'Andorre célèbre chaque année le 22 mai la journée mondiale de la Biodiversité avec des évènements pour tous types de publics: écoliers et adultes.

Durant toute l'année, les administrations et les gestionnaires des parcs et d'autres entités organisent des activités en relation avec la biodiversité.

Il peut s'agir de conférences, de projections de films, d'expositions, d'ateliers, etc...

FR
OBJECTIF 4: Education, communication et formation en matière de biodiversité
Measure taken has been effective

Cette année 2018 nous avons publié trois itinéraires autour des refuges gardés de la montagne andorranne qui sont dans des espaces naturels protégés

FR

Activité 4.3: Analyser le traitement de la biodiversité dans le cursus scolaire, et faire des propositions pédagogiques pour la création de matériels éducatifs

Cette action est actuellement en cours. L'Andorre compte avec trois systèmes scolaires et nous sommes en train d'analyser l'ensemble des systèmes pour les différents âges.

Cependant il existe déjà des outils pédagogiques pour faire découvrir la biodiversité aux écoliers andorrans.

FR
OBJECTIF 4: Education, communication et formation en matière de biodiversité
Measure taken has been partially effective

Activité 4.4: Dynamiser un calendrier avec les propositions d'éducation non formelle et assurer l'accés à cette information pour la population

L'ensemble des activités qui se font en Andorre sur les sujets de biodiversité sont publiés sur un agenda créé à cet effet et alimenté par l'ensemble des acteurs.

FR
OBJECTIF 4: Education, communication et formation en matière de biodiversité
Measure taken has been effective

Activité 5.1: Établir une commission de suivi et d'actualisation périodique de la Stratégie Nationale, avec les représentants des administrations, les professionnels et la société civile

Cette commission a commencé à travailler pour l'élaboration de la Stratégie Nationale, elle a été consultée pour la rédaction du projet de loi sur la protection du milieu naturel, la biodiversité et le paysage de l'Andorre.

Elle a été inclue dans de texte du projet de loi sur la protection du milieu naturel, la biodiversité et le paysage de l'Andorre.

Article 8. Commission de coordination et de développement de la Stratégie nationale de la biodiversité de l’Andorre - organe consultif et de coordination des actions du Gouvernement et des Communes en matière de conservation de la biodiversité et de participation de la société civile.

FR
Measure taken has been effective

Activité 5.2: Promouvoir la coopération dans les iniciatives internationales et les projets transfrontaliers en relation avec la biodiversité

L'Andorre participe à de nombreux programmes transfrontaliers, en particulier dans le cadre du suivi des effets des changements climatiques dans les Pyrénées; entre autres:

FLORAPYR, qui se déroule entre juillet 2016 et juin 2019, dans le cadre de l'Observatoire Pyrénéen du changement climatique (OPCC). Lors de la première phase du projet, les partenaires espagnols, français et andorrans ont collecté près de 2 millions de références sur la flore pyrénéenne et mis en place un réseau de surveillance des névés pyrénéens afin de fournir des indicateurs de l’influence du climat et de son évolution sur la végétation d'altitude des Pyrénées.

REPLIM: réseau de surveillance des écosystèmes sensibles aux changements climatiques dans les Pyrénées (lacs et tourbières). 

CANOPEE pour le suivi des forêts.

Le projet GREEN est un projet de coopération transfrontalière entre espaces naturels pyrénéens réunissant des partenaires espagnols, andorrans et français qui partagent les mêmes enjeux de préservation, de gestion et de valorisation des territoires du Massif des Pyrénées. 

Pour le suivi de la faune sauvage plusieurs accords internationaux ont aussi été mis en place avec la France et l'Espagne.

Depuis 2004, le Gouvernement de l'Andorre participe à l'ICP Forest(International Co-operative Program on Assessment and Monitoring of Air Pollution Effects on Forest) qui est un programme international pour le suivi des effets de la qualité de l'aiir sur les forêts.


FR
OBJECTIF 5: Gouvernance et coopération
Measure taken has been effective

Section III. Assessment of progress towards each national target

OBJECTIF 1: Inventaire et amélioration des connaissances sur la biodiversité en Andorre et ses tendances

2018 - On track to achieve target
OBJECTIF 1: Inventaire et amélioration des connaissances sur la biodiversité en Andorre et ses tendances
EN
Category of progress towards the implementation of the selected target
On track to achieve target
14 Feb 2018

 Actuellement, nous sommes en train de récopiler l'ensemble des données disponibles, des acteurs qui les génèrent (centre de recherche, administrations, associations, ...) et d'étudier la possibilité de les regrouper dans un seul système.



Nous avons bien avancé dans le domaine de l'identification des écosystèmes d'interêt et les autres actions de cet objectif sont en cours.

FR
Level of confidence
Based on comprehensive indicator information

OBJECTIF 2: Gérer la biodiversité de l’Andorre et garantir les services des écosystèmes

2018 - On track to achieve target
OBJECTIF 2: Gérer la biodiversité de l’Andorre et garantir les services des écosystèmes
EN
Category of progress towards the implementation of the selected target
On track to achieve target
13 Dec 2018

L'important pourcentage des espaces naturels protégés ainsi que les plans de gestion pour certaines espèces (aussi bien pour leur protection quand il s'agit d'espèces menacées que pour leur contrôle quand il s'agit des espèces envahissantes) montrent que l'Andorre est en bonne voie pour atteindre cet objectif.

FR
Level of confidence
Based on partial indicator information and expert opinion
No monitoring system in place

OBJECTIF 3: Encourager le maintien de la biodiversité dans les politiques sectorielles nationales et locales

2018 - On track to achieve target
OBJECTIF 3: Encourager le maintien de la biodiversité dans les politiques sectorielles nationales et locales
EN
Category of progress towards the implementation of the selected target
On track to achieve target
06 Mar 2018

La biodiversité est bien tenue en compte dans la politique agricole de l'Andorre avec de nombreuses mesures règlementaires pour son intégration.


Par ailleurs, le Plan Sectoriel d'Infrastructures Énergétiques que nous avons présenté lors du segment ministériel de la COP 14 ainsi que le Plan sectoriel d'infrastructures vertes intègrent de manière prioritaires les objectifs de conservation de la biodiversité en Andorre.

FR
Level of confidence
Based on partial indicator information and expert opinion

OBJECTIF 4: Education, communication et formation en matière de biodiversité

2018 - On track to achieve target
OBJECTIF 4: Education, communication et formation en matière de biodiversité
EN
Category of progress towards the implementation of the selected target
On track to achieve target
20 Feb 2018
Chaque année l'Andorre fête de nombreux évènements en relation avec la biodiversité. Nous avons élaboré un calendrier annuel avec l'ensemble des activités organisées par toutes les intitutions du pays qui travaillent sur les thèmes de biodiversité. Nous avons élaboré aussi différents ateliers pour des élèves d'âges variés qui traitent des aspects différents de la biodiversité. Il est prévu qu'en Octobre 2018, une exposition sur l'importance de la biodiversité soit ouverte au public en Andorre.
FR
Level of confidence
Based on comprehensive indicator information
Nous validons en fonction du fait que l'action a eu lieu ou non.
FR
Monitoring related to this target is adequate

OBJECTIF 5: Gouvernance et coopération

2018 - On track to achieve target
OBJECTIF 5: Gouvernance et coopération
FR
Category of progress towards the implementation of the selected target
On track to achieve target
09 Oct 2018

Aussi bien au niveau national qu'international l'Andorre travaille pour une meilleure gouvernance de la biodiversité. 

FR
Level of confidence
Based on expert opinion
Monitoring is not needed

Section IV. Description of national contribution to the achievement of each global Aichi Biodiversity Target

Aichi-T1. Awareness of biodiversity values

L'Andorre met en place de nombreuses actions de divulgation et de sensibilisation sur les valeurs de la biodiversité à travers un programme varié d'activités aussi bien pour les écoliers que pour les professionnels ainsi que pour le public en géneral. La dernièrè action en date est une exposition avec le titre #som biodiversitat (nous sommes biodiversité) inaugurée par la ministre le 18 octobre dernier et qui se tiendra dans un  musée jusqu'au 20 janvier.

Depuis 2017 toutes ces activítés sont publiées sur le web en forme d'agenda:

https://www.mediambient.ad/biodiversitat/agenda


FR

Aichi-T2. Integration of biodiversity values

La valeur de la biodiversité est prise en compte dans certaines politiques sectorielles comme l'agriculture et la gestion forestière, mais aussi dans la politique énergétique . Voir toutes les actions 3.

FR

Aichi-T3. Incentives

L'article 19 de la loi sur l'agriculture de l'an 2000 prévoit des aides aux exploitations agricoles pour récupérer l'usage agricole de parcelles en jachère et pour les pratiques agricoles qui favorisent la biodiversité. Le Règlement des aides pour la promotion des pratiques agricoles spécifiques pour le maintien du milieu naturel approuvé par le Gouvernement en avril 2018 développe les aides financières officielles prévues dans la loi. Elles doivent permettre un rendement qui doit profiter au reste de la collectivité en termes de maintien du paysage, maintien du cadre rural, valeur ajoutée culturelle, mise sur le marché de produits locaux, atténuation des risques d’avalanche ou d’incendie, etc. Ces aides financières doivent donc être considérées comme des rétributions pour le bénéfice indirect apporté á la société depuis le secteur agricole.

FR

Aichi-T4. Use of natural resources

Aichi-T5. Loss of habitats

L'Andorre a réalisé un inventaire de ces habitats prioritaires qui a permis d'établir que 18% des écosystèmes d'Andorre montrent une certaine vulnérabilité,  23% ne nécessitent aucune action particulière et 59% des écosystèmes montrent un état actuel et des tendances qui ne présentent aucun problème de conservation.
En ce qui concerne la forêt, 40% de la superficie de l'Andorre est constituée de forêts sans aucun problème apparent de conservation.

FR

Aichi-T6. Sustainable fisheries

Non applicable en Andorre.

FR

Aichi-T7. Areas under sustainable management

L'article 19 de la loi sur l'agriculture de l'an 2000 prévoit des aides aux exploitations agricoles pour récupérer l'usage agricole de parcelles en jachère et pour les pratiques agricoles qui favorisent la biodiversité.

Par ailleurs, la forêt, qui représente 40% de la superficie du pays est gérée dans ce même sens par les administrations locales. La gestion forestière est prévue par le Plan technique de gestion et d’amélioration des forêts. Le Plan s’applique suivant le principe de la sylviculture minimale qui permet le maintien de la stabilité des forêts et le respect de leur plurifonctionnalité, à savoir leur rôle de protection physique, de réservoir de la biodiversité et d’usage social, ainsi que leur potentiel de réservoir de CO2.

Dans le projet de loi, actuellement au Parlement, ces mêmes principes sont repris.

FR

Aichi-T8. Pollution

La capacité d’épuration des eaux usées de l’Andorre est de plus de 150.000 équivalents-habitants pour une population  d’environ 75.000 habitants de manière à pouvoir absorber les pics de pollution dus à la présence des plus de 8 millions de touristes accueillis chaque année. Depuis 2008, la moyenne annuelle des concentrations de polluants à la sortie des stations d’épuration est inférieure aux concentrations maximales admissibles.

Le suivi de la qualité biologique des cours d’eau est effectué annuellement avec un résultat de près de 60% des stations mesurées en qualités excellentes et bonnes.

Par ailleurs, l’Andorre dispose de stations mobiles pour le contrôle de la qualité de l’air et d’instruments de mesure manuels qui permettent d'affirmer que l’Andorre n’enregistre pas de problèmes de pollution de l’air,

FR

Aichi-T9. Invasive Alien Species

La faune et la flore d’Andorre présentent peu d’espèces exotiques envahissantes. Parmi les animaux, Phoxinus phoxinus, un petit poisson introduit comme appât pour la pêche est présent dans la plupart des lacs du pays. En ce qui concerne les plantes, il faut souligner la présence du Séneçon du Cap (Senecio inaequidens) ainsi que du Buddleja davidii qui sont les seules à avoir un potentiel invasif à prendre en compte en Andorre. Le Séneçon fait l’objet d’un suivi régulier des populations et de campagnes d’arrachage qui donnent des résultats positifs, bien que les études  démontrent que la plante est montée en altitude au cours de ces dix dernières années, probablement du fait de la clémence de la météorologie.


FR

Aichi-T10. Vulnerable ecosystems

Non applicable en Andorre.

FR

Aichi-T11. Protected areas

L’Andorre a actuellement deux espaces naturels protégés de gouvernance municipale  : le Parc Naturel de la Vallée de Sorteny et le Parc Naturel des Vallées du Comapedrosa. En 2004, la Vallée du Madriu-Perafita-Claror, qui s’étend sur une extension de 4.247 hectares (9 % de la superficie de l’Andorre), a été déclaré Patrimoine Mondial par l’UNESCO dans la catégorie du patrimoine culturel (paysage culturel). La Vallée est protégée au niveau national comme un bien d’intérêt culturel et paysage culturel. Ces sites couvrent plus de 10.000 hectares, soit environ 23% du territoire. Ces 3 espaces naturels sont, par ailleurs, inscrits sur la liste des zones humides d’importance internationale de la Convention de Ramsar.


Si l’on prend en compte les trois réserves de chasses (Enclar, Xixerella, Ransol) en tant qu’espaces privilégiés pour l’implantation et la reproduction des différentes espèces de la faune autochtone, qui sont en plus des zones géographiquement délimitées et soumises à un régime cynégétique spécial, établi par la Loi des réserves de chasse du 13 avril 2000, la superficie de l’ensemble des espaces naturels qui bénéficie d’une protection s’élève à près de 17.000 hectares, c’est à dire plus de 35% du territoire.


L’Andorre a donc atteint l’objectif 11 d’Aichi qui recommande de protéger 17% des terres et des eaux continentales.

FR

Aichi-T12. Preventing extinctions

L'Andorre travaille au niveau national et aussi transfrontalier sur la conservation du Gipaète barbu avec le PACT (Plan d'Action pour la Conservation du Gipaète).

http://www.pactandorra.org/

FR

Aichi-T13. Agricultural biodiversity

Le Département de l'Agriculture dépend du Ministère de l'Environnement , de l'Agriculture et du Développement durable et travaille pour le maintien des races rustiques locales.

Par ailleurs, il existe des accords avec les instituts de recherche de manière à analyser comment le paturâge extensif en milieu naturel bnéficie la biodiversité des prairies de´montagne.  

FR

Aichi-T14. Essential ecosystem services

Aichi-T15. Ecosystem resilience

La forêt est le principal puits de carbone de l'Andorre, elle reprèsente plus de 40% de la superficie du pays et est gérée de manière durable puisqu'il y a relativement peu d'exploitation forestière. La forêt est gérée pour préserver principalement son rôle de protection contre les risques naturels et aussi pour le paysage et les loisirs.


FR

Aichi-T16. Nagoya Protocol on ABS

L'Andorre n'est pas encore Partie du Protocole de Nagoya.

FR

Aichi-T17. NBSAPs

L'Andorre a approuvé en 2016 sa Stratégie Nationale pour la Biodiversité jusqu'à l'horizon 2024 qui est détaillée dans le premier chapitre de ce rapport.

https://www.mediambient.ad/images/stories/biodiversitat/ENBA_Biodiversitat_Cat.pdf

FR

Aichi-T18. Traditional knowledge

La Stratégie Nationale pour la Biodiversité de l'Andorre ainsi que le projet de loi pour la conservation du milieu naturel, de la biodiversité et des paysages prévoient la création d'une commission nationale avec la participation des adminitrations ainsi que de nombreux collectifs préocupés par la conservation de la biodiversité du pays.

FR

Aichi-T19. Biodiversity knowledge

En 2010, l'Andorre est devenue part du groupe de pays qui composent le GBIF (Global Biodiversity Information Facility) avec deux objectifs principaux; au niveau national, rassembler le maximum de données sur la biodiversité et les adapter pour qu'elles fassent partie de la banque de données générale GBIF. Et d'autre part, collaborer avec les projets communs de l'organisation visant à améliorer et à étendre le libre accès aux données sur la biodiversité et à promouvoir sa conservation.

Le portail de données GBIF-Andorre contient des données sur la biodiversité dans le pays, basées sur des citations fournies par des institutions aussi bien andorrannes qu'étrangères. La consultation et le téléchargement des données sont de libre accès pour tous.

http://www.gbif.ad/


Un autre portail web est dédié à l'échange d'informations sur les observations d'oiseaux, de mammifères, d'amphibiens, de reptiles, de libellules et de papillons diurnes en Andorre.

https://www.ornitho.ad/


Par ailleurs, de nombreuses études sur la biodiversité sont en ligne sur les pages web du ministère et des instituts de recherche.

https://www.mediambient.ad/biodiversitat

https://www.iea.ad/cenma


FR

Aichi-T20. Resource mobilization

Section V. Description of the national contribution to the achievement of the targets of the Global Strategy for Plant Conservation

Andorra does not have national targets related to the GSPC Targets

1. An online flora of all known plants

2. An assessment of the conservation status of all known plant species, as far as possible, to guide conservation action

3. Information, research and associated outputs, and methods necessary to implement the Strategy developed and shared

4. At least 15 per cent of each ecological region or vegetation type secured through effective management and/or restoration

5. At least 75 per cent of the most important areas for plant diversity of each ecological region protected with effective management in place for conserving plants and their genetic diversity

6. At least 75 per cent of production lands in each sector managed sustainably, consistent with the conservation of plant diversity

7. At least 75 per cent of known threatened plant species conserved in situ

8. At least 75 per cent of threatened plant species in ex situ collections, preferably in the country of origin, and at least 20 per cent available for recovery and restoration programmes

9. 70 per cent of the genetic diversity of crops including their wild relatives and other socio-economically valuable plant species conserved, while respecting, preserving and maintaining associated indigenous and local knowledge

10. Effective management plans in place to prevent new biological invasions and to manage important areas for plant diversity that are invaded

11. No species of wild flora endangered by international trade

12. All wild harvested plant-based products sourced sustainably

13. Indigenous and local knowledge innovations and practices associated with plant resources maintained or increased, as appropriate, to support customary use, sustainable livelihoods, local food security and health care

14. The importance of plant diversity and the need for its conservation incorporated into communication, education and public awareness programmes

15. The number of trained people working with appropriate facilities sufficient according to national needs, to achieve the targets of this Strategy

16. Institutions, networks and partnerships for plant conservation established or strengthened at national, regional and international levels to achieve the targets of this Strategy


Section VI. Description of the national contribution to the achievement of the targets of indigenous peoples and local communities

No information available

Section VII. Updated biodiversity country profile

Located in the eastern Pyrenees, Andorra is a landlocked country comprised of rugged mountains which in recent decades has experienced a general loss of biodiversity on its valley floors due to urbanization. The affected area represents 2% of the national territory and is where 60% of the population lives.


Biodiversity is maintained and/or increased due to a decrease in anthropogenic pressure on the natural environment in the rest of the country, equivalent to 98% of the territory. 

Andorra possesses a tertiary economy based largely on tourism. Eight million tourists arrive annually, mainly for winter skiing, however the number of tourists arriving in the summer to partake in mountain activities continues to grow.


FR

The main threats to Andorran biodiversity at present are anthropization and urbanization, increasing pressure on the territory, mainly in the valleys. The country is not however threatened by natural resource overexploitation or pollution. 

An example of biodiversity loss is revealed through monitoring done on wetlands (1750 zones are inventoried in Andorra). 

In 2017, the quality of air and water consistently ranged from good to excellent.

FR

Andorra became a Party to the Convention on Biological Diversity on 5 May 2015. The country’s first NBSAP is taking into account the Strategic Plan for biodiversity 2011-2020 of the CBD with the 5 strategic objectives and the 20 Aichi milestones, and it's also been worried about the coherence with strategies nearby, such as the Pyrenean Strategy of the biodiversity, and has been inspired by the strategies of the neighboring countries and also in Europe, to adapt them to the particular characteristics of the country.

The objectives of the NBSAP are: to take inventory and improve knowledge of national biodiversity and its trends; to manage biodiversity and guarantee ecosystem services; to promote biodiversity in national and local sectoral policies; to raise the awareness of the population; and to promote governance and cooperation among the country’s administrative divisions and at the global level.

The NBSAP was aproved in 2016.

FR

Andorra has translated the Aichi Biodiversity Targets into Catalan, the country’s official language. The Sustainable Andorra  (“Andorra Sostenible”) serves as a government tool for providing environmental education and raising public awareness of biodiversity and its sustainable use. 

The National Landscape Strategy contains references for the management of wetlands and riverbank vegetation. The Water Sanitation Plan contains indicators for measuring the biological quality of rivers. 



Supporting reglamentation on agriculture is available for better consideration of biodiversity in activities (particularly for pasture management). 



Programs and actions have been developed to combat the country’s main invasive species, namely, the Buddleia and Senecio. 



35% of the country is under protection, in the form of natural parks inscribed on Ramsar’s list of priority wetlands, with the valley of Madriu-Perafita-Claror also having been declared a UNESCO World Heritage Site in the cultural landscape category a

nd hunting reserves.


Several expert studies have been conducted on species of wild flora and fauna. In parallel, the Andorran Research Centre (CENMA) addresses the following biodiversity-related aspects: global change and climate change; biodiversity and ecology; natural hazards; natural resources; geology and geomorphology; meteorology and climatology. A part of the results of these studies is used to enhance natural resource management, such as pasture and agricultural management.

FR

Implementation of the NBSAP will be supported by the National Landscape Strategy (2011) and environment-friendly policy developed by the Department of Agriculture, among other strategic plans. 

Andorra is a participant in the Working Community of the Pyrenees (CTP) to the Pyrenees Climate Change Observatory (OPCC), studying the effects of climate change in the Pyrenees. In addition, a trilateral agreement was signed with Spain and France in 2006 to address issues related to bears and wolves in the Pyrenees; another trilateral agreement was signed with Spain and France in 2014 to reintroduce threatened and extinct wildlife populations in the Pyrenees. Andorra has also signed an agreement with Catalonia, a region in northeastern Spain, on the exchange of data.



FR

A mechanism to comprehensively monitor biodiversity does not exist. However, some careful monitoring of certain ecosystems (wetland for example) and of certain species is made annually. 

FR